GO


OPIE
BP 30
78041 GUYANCOURT cedex

Facebook

Twitter
 

: 01 30 44 13 43
: 01 30 43 64 59
: opie@insectes.org

 


Venir nous voir...

 

Accueil > Questions/Réponses
Une question sur les insectes ?
La foire aux questions de l'OPIE
[ zoom ]

Cette FAQ rassemble les réponses à plusieurs centaines de questions sur les insectes (et, ponctuellement, d'autres invertébrés) qui ont été posées à l'OPIE par ses adhérents et les internautes sur la première version de notre site web. Remise à jour, elle vous permet à nouveau de nombreuses lectures et découvertes instructives ! Elle continuera d'être alimentée à partir d'un stock de questions/réponses accumulées au cours de ces dernières années. Alors si vous ne trouvez pas tout de suite, patientez et feuilletez nos pages : votre réponse s'y trouve peut-être déjà !

Retour en haut de page
Comment lutter sans pesticides contre limaces et...

...escargots dans un potager ?

Chaque printemps, les jardiniers sont ennuyés pas ces petits mollusques, surtout les limaces végétariennes et friandes de nos salades et du reste !
Alors pour lutter contre elles sans utiliser de produits chimiques (qui rendent les hérissons malades car ils mangent les limaces intoxiquées !), voici quelques méthodes simples et efficaces de ce que l’on appelle de la lutte biologique :

  • Répandre de la cendre de bois autour des plantes à protéger, les limaces ont horreur de circuler dessus ! À renouveler après une pluie ...
  • Enfoncer au raz du sol un petit pot de verre (type pots pour bébés) que vous remplissez à mi-hauteur de bière en y ajoutant un morceau de sucre. La bière doit être sans alcool car les Hérissons peuvent en boire et se retrouver saouls et sans défense face à leurs prédateurs !! Le lendemain vous y trouverez de nombreuses limaces noyées ! Attention, il faut renouveler l’opération plusieurs jours et ne jamais laisser trop longtemps ce dispositif qui risque de piéger d’autres petites bêtes utiles pour le jardin comme les carabes ou les araignées loups.
  • Laisser des feuilles mortes, des tas de bois, des pierres plates ou des planches dans le jardin et n’y touchez plus. Ces abris sont des lieux idéaux pour les Carabes ou les Staphylins qui sont des insectes coléoptères prédateurs de ... mollusques, entre autres. Ils viendront la nuit vous supprimer gratuitement vos indésirables !
  • Encore plus simple : ces mêmes abris servent aux limaces, il suffit alors d’en placer quelques-uns près de vos plantes et de les soulever en journée pour collecter toutes les limaces et les escargots qui s’y sont cachés ! Les tuiles sont très efficaces. Humidifier-les si nécessaire.
  • Sortir la nuit avec une lampe électrique et récolter les mollusques.
  • Fabriquer un abri à hérisson qui se gavera de vos limaces !
  • Labourer plutôt en hiver, car cela disperse les œufs et les limaces alors qu'en automne cela les aide à s’enterrer pour hiverner.
  • La plante Consoude est un bon répulsif avant l’été.
  • Toujours dans le cadre de la lutte biologique, mais plus cher : certaines jardineries spécialisées vendent un ver parasite microscopique qui ne parasite que les limaces. Son nom latin est Phasmarhabditis hermaphrodita  et il est vendu sous forme d’une poudre à humidifier et à répandre sur les zones infestées.

À NOTER : en aucun cas nous vous invitons à détruire tous les mollusques qui bougent dans votre jardin. Ces animaux ont également leur utilité, ne serait-ce que nourrir les hérissons, certains oiseaux et des insectes. Et, pour accueillir les prédateurs naturels de limaces dans son jardin, il faut bien avoir des limaces !

L’escargot du jardin qui est gros et blanc ne pose pas vraiment de problème, il est même utile car il mange des œufs de limaces !

[Réponse mise à jour le 4 décembre 2008]

 

Retour en haut de page
ESCARGOTS & LIMACES (MOLLUSQUES)

Comment lutter sans pesticides contre limaces et escargots dans un potager ?

Retour en haut de page
Index
AAbeille domestique (ou abeille sociale) Abeilles en général Abeilles solitaires Acariens (arachnides) Ailes Antennes Aoûtats (arachnide - acarien) Arabis Araignées (arachnides)
BBêtes d'orages Bio-indicateurs Blattes (ou cafards) Bourdons
CCapricornes Carabes Cetoine Chants d'insectes Charançons Chenilles Cigales Classification Coccinelles Coléoptères Colibri Collections d'insectes Collemboles Communication Courtilière (ou taupe-grillon) Cousins Crachat de coucou Criquets Cuisines
DDéserts Développements Doryphores Dytique
EElevages d'insectes Elevages d'insectes (chauffage) Escargots & limaces (mollusques)
FFourmis Frelons
GGaz ! Gendarme, soldat, cherche-midi, ... Généralités Géraniums Gerris ou "araignée d'eau" Grillons Guadeloupe Guêpes
HHanneton Hibernation
IImportations Insectes aquatiques Insectes du bois Insectes en général Insectes sociaux Invasions
JJardins
LLait Libellules Lucanes (ou cerf-volant) Lucioles Lumières Lutte biologique
MMaladies Manger des insectes Mantes (religieuses) Matériel Memoire Metiers sur les insectes Migrations Mille-pattes Mites Mouches & moucherons Moustiques
NNichoirs à insectes Nouvelle catégorie
PPapillons Perce-oreilles Phasmes Piqûres & morsures Piscines Poissons d'argent Police Pollutions Poux Processionnaires Protection des insectes Pucerons Puces Punaises
RRecords Reproduction Respiration Rôles des insectes
SSauterelles Scarabées Sens Sol
TTaons Ténébrions ou vers de farine Termites Textiles Thuyas Tiques (arachnides - acariens)
VVers de terre Vers luisants
Retour en haut de page
17/11/2014
On recrute !
17/11/2014
OpieTiVi : 3MINchrono #1 : Les papillons ?
24/10/2014
Un nouvel outil d'identification pour le Spipoll
02/09/2014
Réunion pédagogique Opie - enseignants - 24/09/14