Une nouvelle présidente pour l'Opie

Publié le : 19/05/2021 19:11:11
Catégories : Actualités , Vie Associative

Christine Rollard, nouvelle présidente de l’Opie

Christine Rollard, présidente de l'Opie Ca de l'Opie

 

Laurent Péru achevait son second mandat de président de l’Opie le 6 mai dernier, à l’occasion de l’assemblée générale de l’association, heureux et fier d’avoir vécu une si belle expérience. L’émotion était générale et notre Président a une fois de plus salué les valeurs portées par l’association et l’énergie mise en œuvre par tous ses membres pour réaliser de si honorables objectifs au service de l’environnement. Il reste membre de notre Conseil d’administration et nous aurons le plaisir de le retrouver très vite.  

C’est Christine Rollard qui devient notre nouvelle Présidente. Enseignante-chercheuse au Muséum National d’Histoire Naturelle, spécialisée en aranéologie, Christine – surnommée « Madame Araignée » - s’est toujours intéressée aux insectes. C’est lors de sa thèse traitant des relations entre insectes et araignées qu’elle se rapproche de l’Opie avec un objectif de formation qui se transforme en véritable curiosité sur la diversité des insectes.

En 2015, elle rejoint notre Conseil d’administration et ravive ainsi son intérêt pour les nombreuses actions de l’association autour d’une meilleure connaissance des insectes et de leurs milieux ainsi que la mobilisation du public via les aspects pédagogiques développés. Ce socle constitue des valeurs qui lui tiennent à cœur depuis de nombreuses années et plus précisément dans le dépassement des préjugés autour de son groupe de prédilection que sont les araignées, compagnes des insectes. En acceptant de se présenter au poste de présidente, Christine a confirmé sa volonté de s’investir encore davantage dans l’association avec dynamisme et la volonté de s’impliquer dans les missions de l’Opie :

 

« En espérant être à la hauteur de vos attentes, je souhaite soutenir ce dynamisme et m’impliquer dans un certain nombre des services que propose l’Opie, notamment dans son rôle de plus en plus marqué d’accompagnement technique et scientifique à travers ses études et son expertise. Sans oublier les missions primordiales que sont la diffusion des connaissances autour des insectes et de quelques autres organismes… vers le tout public, les scolaires ainsi que la formation pour enlever un certain nombre de préjugés dans les esprits et faire réfléchir à notre rôle dans l’équilibre de cette nature à la fois fragile et réactive ou résiliente. »

 

 

Trois nouveaux membres au conseil d’administration

 

Le changement de présidence n’est pas la seule actualité du Conseil d’administration de l’Opie qui a accueilli trois nouveaux membres élus lors de l’Assemblée générale du 6 mai 2021.

Jean-François Silvain, entomologiste de formation, a consacré une large part de sa vie de chercheur à l’étude de la systématique, de l’écologie et de l’évolution des insectes tropicaux, notamment les Lépidoptères Noctuidae et les Coléoptères Bruchidae. Avant d’élargir sa curiosité à l’ensemble du monde vivant en tant que président du Conseil scientifique de la Fondation pour la recherche sur la biodiversité (FRB), puis en tant que président du CA de celle-ci, il s’est intéressé aux espèces envahissantes d’insectes, y compris le frelon asiatique. Il connait et apprécie l’action de l’Opie depuis longtemps et souhaite pouvoir lui être utile et contribuer à une meilleure prise en compte des insectes dans les stratégies de protection de la biodiversité.

 

Thierry Noblecourt a construit au sein de l’ONF un réseau entomologique et fondé le laboratoire national d’entomologie forestière qu’il a dirigé jusqu’à son récent départ à la retraite. Il a été l’un des acteurs clé de la création du Pôle national d’entomologie forestière, laboratoire partagé Opie-ONF. Durant sa carrière, il a principalement travaillé sur la faunistique des Coléoptères saproxyliques et leur prise en compte dans la gestion forestière mais est avant tout un spécialiste de la taxonomie et de l’écologie des Hyménoptères Symphites (Mouches à scie). Membre de l’Opie depuis de nombreuses années, il a décidé de s’y investir davantage aujourd’hui.

Gérard Duvallet est Professeur Émérite de l’Université Paul-Valéry Montpellier.Passionné d’entomologie depuis son plus jeune âge, il s’est spécialisé en entomologie médicale avant de partir en Afrique, où il a passé 21 ans à travailler sur les glossines et les trypanosomoses. À la retraite depuis 2008, il travaille toujours sur les mouches piqueuses du bétail à l’occasion de missions régulières en Afrique, en Asie et en Amérique centrale. Il anime des sorties entomologiques sur le terrain autour de Montpellier pour plusieurs associations. Fidèle membre de l’Opie, il souhaite s’investir au sein du CA pour la diffusion des connaissances entomologiques, en particulier le rôle des insectes dans le fonctionnement des écosystèmes.

Partager ce contenu

Agrément national environnement
Agrément éducation nationale
Association reconnue d''intérêt général