L’Opie dans la #ZoneSauvage

Publié le : 15/09/2021 16:27:05
Catégories : Actualités

Un mouvement porté par On est prêt

L’Opie est heureux d’être une des associations bénéficiaires du mouvement #ZoneSauvage porté par le collectif On est prêt !  Nous y retrouvons  d’autres associations de défense de l’environnement telles que l’ASPAS (Association pour la Protection des Animaux Sauvages), le Centre ATHENAS, Rivières Sauvages, la SFEPM (Société Française pour l’Etude et la Protection des Mammifères) et ITSAS Arima.

Et c’est pendant le Congrès mondial de la nature que cette grande campagne médiatique #ZoneSauvage a été lancée.

Collectivement, nous voulons alerter sur la disparition critique des animaux sauvages en France, mais aussi de la perte de biodiversité sur l’ensemble de la planète. Les associations sélectionnées représentent l’ensemble du vivant car tout le règne animal est concerné : des insectes qui jouent de nombreux rôles dans les écosystèmes aux plus gros cétacés.

Une centaine de personnalités influentes se joignent au mouvement afin de montrer leur engagement pour la nature et donner de la visibilité à des associations qu’elles soutiennent. Le mouvement porte une cagnotte pour soutenir l’investissement de ces associations pour la biodiversité. Associations et personnalités partagent aussi des solutions afin de protéger les animaux et leurs écosystèmes.

 

La protection d’espèces emblématiques

La campagne Bienvenue en #ZoneSauvage met en lumière 13 espèces emblématiques pour représenter l’ensemble des espèces victimes de l’effondrement de la biodiversité.

Pour ce qui concerne les insectes et donc les espèces qui nous intéressent particulièrement à l’Opie, voici le trio sélectionné.

La Cordulie splendide - Macromia splendens – qui est une des espèces du Plan National d’Actions en faveur des libellules, est un véritable emblème pour la communauté des Odonatologues (spécialistes des Libellules). Cette espèce est considérée comme vulnérable en Europe et en danger en France. Cela est dû à la dégradation de son milieu de vie : les cours d’eau.

 

L’Azuré de la Sanguisorbe - Phengaris teleius - est une espèce de papillon faisant partie du Plan National d’Actions en faveur des papillons de jour, animé par l’Opie. Cette espèce vivant en zones humides déjà sujet de l’ancien PNA Maculinea a disparu de 3 départements depuis 1980, ce qui correspond à une perte de 13% du territoire où elle était préalablement connue. Le changement climatique provoque l’asséchement de zones naturelles, et donc la disparition d’espèces vivant dans ces milieux humides.

 

Le Lucane cerf-volant - Lucanus cervus – n’est pas une espèce protégée, mais c’est l’emblème de l’Opie. Grâce à l’enquête d’insectes sur le Lucane, l’association a pu gagner en visibilité et faire connaître d’avantage ses missions au grand public. Il s'agit d'une espèce parapluie, c'est-à-dire une espèce avec une large étendue géographique qui permet la protection de nombreuses autres espèces si celle-ci est protégée. Le Lucane fait partie de la Directive habitat.

 

Les aboutissants de la campagne #ZoneSauvage

La campagne permet de racheter des hectares de forêt pour l’ASPAS, une infirmerie pour recueillir les animaux blessés pour le Centre Athénas… mais surtout elle permet de porter ce sujet très pointu vers le très grand public et donc en dehors de nos réseaux habituels.

Les missions de protection et conservation des espèces à l’Opie passent par des actions au jour le jour qui demandent de grands investissements humains et financiers. Les insectes comptent près de 50 000 espèces en France métropolitaine, et nos experts ne sont spécialisés que sur certains d’entre eux. Ils sont très nombreux, très petits voire microscopiques. Ils sont dans les airs, dans l’eau, sur ou sous terre. Beaucoup restent encore inconnus de l’Homme. C’est par des études de terrain que l’on connaît mieux les insectes et que l’on peut connaître leurs lieux de vie, leur cycle de vie, leur alimentation et leurs variations et réactions aux changements et perturbations. Le meilleur moyen de protéger les insectes, c’est de soutenir les études que nous portons à bout de bras.

Et au final, les insectes représentant 3 animaux sur 4, leur protection est vraiment l’affaire de tous !

Partager ce contenu

Agrément national environnement
Agrément éducation nationale
Association reconnue d''intérêt général