La constellation du Petit Capricorne !

Publié le : 17/05/2022 16:15:01
Catégories : Actualités , Insectes

Les longicornes, coléoptères de la famille des Cerambycidae (également appelés « capricornes »), forment un vaste ensemble représenté en Île-de-France par près de 150 espèces. Le Petit Capricorne (Cerambyx scopolii) est emblématique du début de printemps et de la floraison des arbustes.

 

Où et comment les observer ? 

Les adultes fréquentent régulièrement les fleurs en ombelles (aubépine, sureau, troène…) en situations ensoleillées. Ils s’observent d’avril à août avec un pic d’activité en mai. Les bordures de chemins forestiers, haies champêtres, jardins et vergers sont les lieux de prédilection pour les apercevoir. Les femelles recherchent des arbres feuillus déjà fragilisés, en particulier des vieux fruitiers mais aussi du bois fraîchement coupé pour y pondre. Les larves se nourriront de bois dépérissant et séchant pendant 2 à 3 ans avant de se nymphoser…

 

Bien identifier le Petit Capricorne, attention aux confusions !

Au cours de vos pérégrinations vous rencontrez peut-être d’autres espèces ressemblant au Petit Capricorne, en voici quelques unes :

Quelques critères à vérifier pour identifier correctement le Petit Capricorne : il a une taille moyenne de 15 à 28 mm ; des antennes au moins aussi longues que le corps et couvertes d’une pubescence blanchâtre à leur bout (surtout visible chez la femelle) et enfin, ses élytres sont entièrement noires, à surfaces irrégulières.

Comment participer ? 

Pour contribuer, prenez une photo du capricorne, notez la localisation, la date, le contexte (ex : clairière, verger, jardin) et saisissez vos données via le portail de la base naturaliste GeoNat’îdF ou transmettez-les-nous à l’adresse : enquete@insectes.org

 

Le Petit Capricorne est un longicorne commun en région Île-de-France. Insecte se nourrissant de bois mort (saproxylophage), il est dépendant de la présence de vieux feuillus et de bois mort en milieu ensoleillé. Cette enquête constitue une base de travail participatif pour préciser sa répartition actuelle sur notre territoire. Quelque soit le longicorne observé et identifié, les données récoltées seront très utiles pour le futur atlas des longicornes d’Île-de-France !

Découvrez le poster de l'enquête !

Réalisation : V. SPECKENS, B. MERIGUET, X. HOUARD, mai 2022

Partager ce contenu

Agrément national environnement
Agrément éducation nationale
Association reconnue d''intérêt général