Comment migrent les

Comment migrent les

Cette FAQ rassemble les réponses à plusieurs centaines de questions sur les insectes (et, ponctuellement, d'autres invertébrés) qui ont été posées à l'OPIE par ses adhérents et les internautes.

NetPilote création de site internet comité d'entreprise experts en sites dynamiques.

lundi 9 décembre 2019

Une question sur les insectes ?
La foire aux questions de l'Opie

Cette FAQ rassemble les réponses à plusieurs centaines de questions sur les insectes (et, ponctuellement, d'autres invertébrés) qui ont été posées à l'Opie par ses adhérents et les internautes sur la première version de notre site web. Remise à jour, elle vous permet à nouveau de nombreuses lectures et découvertes instructives ! Elle continuera d'être alimentée à partir d'un stock de questions/réponses accumulées au cours de ces dernières années. Alors si vous ne trouvez pas tout de suite, patientez et feuilletez nos pages : votre réponse s'y trouve peut-être déjà !

Retour en haut de page
Comment migrent les insectes ?

Il existe différents groupes d’insectes chez lesquels on observe des migrations : Coléoptères (certaines coccinelles par exemple), Hémiptères (certains pucerons par exemple), Orthoptères (le meilleur exemple est le célèbre Criquet migrateur, qui peut faire beaucoup de ravages en Afrique), Libellules (plusieurs espèces sont plus ou moins migratrices), Papillons (de nombreux papillons de jour comme de nuit ont un comportement migrateurs), ...

Comme chez les oiseaux, tous ces insectes migrent grâce au vol.

Chez les papillons, l’exemple le plus connu est le Monarque en Amérique du Nord. Mais en Europe il est également possible d’observer des vols migratoires de papillons. Prenons l’exemple du Vulcain. Au début du printemps, la végétation se dessèche en Afrique du Nord. Les Vulcains qui émergent à cette période de l’année entreprennent alors un long voyage de plusieurs milliers de kilomètres vers le nord de l’Europe où ils trouveront de bonnes conditions de reproduction et de survie pour leur descendance (orties fraîches). Des centaines de papillons quittent ainsi le Maroc ou l’Algérie, longent les côtes espagnoles ou portugaises, puis les côtes françaises ou remontent la vallée du Rhône pour se diriger vers la Grande-Bretagne, la Belgique, la Scandinavie.

Les côtes ou les fleuves sont de très bons repères pour les migrations des papillons. Lorsqu’un papillon est en migration, il vole rapidement à environ deux à trois mètres du sol, dans une direction fixe, sans être intéressé par les fleurs. Il semble qu’ils se repèrent également grâce au soleil (ou à l’aide d’un radar magnétique pour les papillons de nuit).

À la fin de l’été, de très nombreux Vulcains repartent vers l’Afrique et il est alors possible d’assister à d’importants passages (plusieurs milliers d’individus en deux ou trois heures). Ces migrations font l’objet d’un suivi national comme il en existe pour les oiseaux.

Mais tous les papillons ne migrent pas en masse comme le Vulcain et tous ne repartent pas vers le sud en automne (exemple du papillon Sphinx à tête de mort).

Nous vous signalons un groupe de travail de l’OPIE spécialisé dans l’étude des insectes migrateurs : OPIE-Insectes migrateurs.

Pour plus d’information :
migrateurs@insectes.org
http://www.insectes.org/opie/groupes-de-travail.html

Antoine Lévèque

Retour en haut de page
MIGRATIONS

Quelles sont les différentes méthodes d'étude des migrations des insectes ? En quoi consistent-elles ?
Près de Nice, le 28 mai 2003, des milliers de papillons se dirigeaient vers le Nord. Pourquoi ?
Le Monarque de Nouvelle-Calédonie migre-t-il comme celui que l'on trouve du Canada au Mexique ?
Comment migrent les insectes ?

Retour en haut de page
Index
AAbeille domestique (ou abeille sociale) Abeilles en général Abeilles solitaires Acariens (arachnides) Ailes Antennes Aoûtats (arachnide - acarien) Arabis Araignées (arachnides)
BBêtes d'orages Bio-indicateurs Blattes (ou cafards) Bourdons
CCapricornes Carabes Cetoine Chants d'insectes Charançons Chenilles Cigales Classification Coccinelles Coléoptères Colibri Collections d'insectes Collemboles Communication Courtilière (ou taupe-grillon) Cousins Crachat de coucou Criquets Cuisines
DDéserts Développements Doryphores Dytique
EElevages d'insectes Elevages d'insectes (chauffage) Escargots & limaces (mollusques)
FFourmis Frelons
GGaz ! Gendarme, soldat, cherche-midi, ... Généralités Géraniums Gerris ou "araignée d'eau" Grillons Guadeloupe Guêpes
HHanneton Hibernation
IImportations Insectes aquatiques Insectes du bois Insectes en général Insectes sociaux Invasions
JJardins
LLait Libellules Lucanes (ou cerf-volant) Lucioles Lumières Lutte biologique
MMaladies Manger des insectes Mantes (religieuses) Matériel Memoire Metiers sur les insectes Migrations Mille-pattes Mites Mouches & moucherons Moustiques
NNichoirs à insectes Nouvelle catégorie
PPapillons Perce-oreilles Phasmes Piqûres & morsures Piscines Poissons d'argent Police Pollutions Poux Processionnaires Protection des insectes Pucerons Puces Punaises
RRecords Reproduction Respiration Rôles des insectes
SSauterelles Scarabées Sens Sol
TTaons Ténébrions ou vers de farine Termites Textiles Thuyas Tiques (arachnides - acariens)
VVers de terre Vers luisants
Retour en haut de page