GO

OPIE
BPn°30
78041 GUYANCOURT cedex


: 01 30 44 13 43
: 01 30 43 64 59
: opie@insectes.org


Nous visiter :
ATTENTION, L'EXPOSITION EST FERMÉE

OPIE
La Maison des Insectes
Chemin rural n°7
Domaine de la Minière
78280 GUYANCOURT

Accueil > Questions/Réponses
Une question sur les insectes ?
La foire aux questions de l'OPIE
[ zoom ]

Cette FAQ rassemble les réponses à plusieurs centaines de questions sur les insectes (et, ponctuellement, d'autres invertébrés) qui ont été posées à l'OPIE par ses adhérents et les internautes sur la première version de notre site web. Remise à jour, elle vous permet à nouveau de nombreuses lectures et découvertes instructives ! Elle continuera d'être alimentée à partir d'un stock de questions/réponses accumulées au cours de ces dernières années. Alors si vous ne trouvez pas tout de suite, patientez et feuilletez nos pages : votre réponse s'y trouve peut-être déjà !

Retour en haut de page
Que risque exactement un bébé s'il est piqué par...

...une guêpe, un taon ou une abeille ?

Il y a très peu de danger, mais voyons quand même cela de plus près...

Le taon lui fera un peu le même effet qu’un gros moustique car le principe est le même : ce sont les femelles qui « piquent » avec une « trompe » en forme d'aiguille afin de prendre les protéines de notre sang qui leur serviront à fabriquer leurs oeufs. Ce qui gratte c’est l’anti-coagulant qu’elles nous injectent afin d’éviter que le sang ne sèche dans leur trompe et  leur bouche. Les taons ne piquent en général qu'à l’extérieur, parfois près de l’eau ou des bois humides où certaines espèces pondent. Si votre bébé reste dehors et que vous commencez à voir des taons il suffit de mettre une moustiquaire. Cependant, les taons nous repèrent entre autres grâce à notre chaleur corporelle et nos mouvements, les adultes en sueur ont donc plus de chances de se faire piquer qu’un bébé qui dort... Les piqûres de taons et de moustiques peuvent être plus impressionnantes chez un nourrisson sur lequel la réaction, l’oedème, est plus étendue et dure parfois plusieurs jours, mais cela n’a aucun caractère de gravité. En tous les cas, ces piqûres sont très rarement allergisantes.

En ce qui concerne les guêpes et les abeilles, seules les femelles piquent mais cette fois avec un dard, ou aiguillon, qui est situé à l’arrière du corps et injecte du venin. Ce dard est uniquement fait pour se défendre ou, chez les guêpes, paralyser les proies qui nourriront leurs larves. Un bébé n’est ni une proie, ni un danger pour ces insectes. Il est donc celui qui a le moins de chance de se faire piquer. Si, par malchance, cela arrivait, le seul véritable danger serait qu’il soit allergique (mais vous ne le découvrirez que lors de sa première piqûre...) et dans ce cas il faut consulter rapidement un médecin. Sinon, une piqûre n’est pas dangereuse, en tous les cas pas dans la majeure partie des cas, mais la réaction chez l’enfant peut est impressionnante (peau rouge, dure et très enflée) sans que cela soit lié à une allergie. Chez le nourrisson il peut avoir un petit malaise et dans ce cas il suffit souvent de lui lever les jambes. Vous pouvez aussi utiliser les pompes à venin et sachez que l’utilisation d’anti-histaminique est possible chez les enfants. Demandez à votre pharmacien pour les doses et les produits à utiliser (très important) mais si votre enfant se sent vraiment mal et que sa piqûre gonfle beaucoup et le fait souffrir vous pourrez le soulager.

Prenez ensuite la précaution de surveiller votre enfant de plus près pendant 2 à 3 jours pour voir s’il est affecté. Mais encore une fois, les risques de se faire piquer lorsque l’on est bébé et que l’on ne marche pas sont très faibles.
Si après l’âge d’un an et plus votre enfant part en vadrouille seul et dérange un nid de guêpes, ce sera une autre affaire ! Mais c’est très rare aussi...

Avant l’été, les pharmacies et les magazines regorgent de produits et de messages alarmistes et sans réel fondement (même si les accidents existent)... Le plus efficace est de faire un travail sur soi-même si nécessaire en ne « paniquant » jamais face à une bestiole qui rôde car c’est le meilleur moyen de se faire piquer et que votre enfant panique aussi plus tard. Aussi, apprenez-lui à regarder ce qu’il mange car les guêpes peuvent être attirées par le sucre des fruits bien mûrs ou la viande froide (nourriture des larves). Il suffit de les chasser d’un geste lent car dans 99% des cas seule une contrainte lui fait sortir le dard. Cela arrive lorsqu’un enfant marche pieds nus sur une abeille, une guêpe ou un bourdon, dans ce cas prévoyez des chaussures tout simplement.

Il existe aussi des produits « naturels » pour éloigner les insectes et que vous pouvez mettre sur votre bébé car les produits de synthèse sont souvent déconseillés sur les jeunes enfants.
D’autre part, la nuit, il est préférable de placer une moustiquaire (il en existe des spéciales enfants très pratiques) plutôt que d’utiliser un insecticide en bombe ou qui se branche sur une prise électrique car ils sont toxiques (ou alors ouvrez bien la fenêtre !). Vous pouvez le soulager avec une crème apaisante et/ou désinfecter avec une gaze imprégnée d’antiseptique adapté. Mais n’utilisez pas de glaçon cela aurait l’effet inverse.

Bon été.

[Réponse mise à jour le 10 mars 2009]

Retour en haut de page
PIQÛRES & MORSURES

J'ai souvent entendu dire que les fourmis rouges « piquaient », mais pas les noires... Est-ce vrai ?
Y a-t-il du venin dans le dard d'une guêpe ?
Que risque exactement un bébé s'il est piqué par une guêpe, un taon ou une abeille ?
Les guêpes peuvent-elles piquer plusieurs fois sans mourir ?
Comment les insectes s'y prennent-ils pour piquer ?
Pourquoi ce sont les abeilles femelles qui piquent et non pas les abeilles mâles ?
Les abeilles sont-elles dangereuses ?
Je suis envahi de punaises de lit, quels sont ces insectes et que faire ?
Que faire en cas de piqûre par un bourdon ?
Quels sont les insectes les plus dangereux du monde ?
Quels sont les insectes qui meurent après avoir piqué ?
Quels sont les insectes susceptibles de piquer ou de mordre l'homme ?
Comment les insectes piqueurs nous repèrent-ils la nuit ?
Quel est l'insecte le plus dangereux pour l'homme ?

Retour en haut de page
Index
AAbeille domestique (ou abeille sociale) Abeilles en général Abeilles solitaires Acariens (arachnides) Ailes Antennes Aoûtats (arachnide - acarien) Arabis Araignées (arachnides)
BBêtes d'orages Bio-indicateurs Blattes (ou cafards) Bourdons
CCapricornes Carabes Cetoine Chants d'insectes Charançons Chenilles Cigales Classification Coccinelles Coléoptères Colibri Collections d'insectes Collemboles Communication Courtilière (ou taupe-grillon) Cousins Crachat de coucou Criquets Cuisines
DDéserts Développements Doryphores Dytique
EElevages d'insectes Elevages d'insectes (chauffage) Escargots & limaces (mollusques)
FFourmis Frelons
GGaz ! Gendarme, soldat, cherche-midi, ... Généralités Géraniums Gerris ou "araignée d'eau" Grillons Guadeloupe Guêpes
HHanneton Hibernation
IImportations Insectes aquatiques Insectes du bois Insectes en général Insectes sociaux Invasions
JJardins
LLait Libellules Lucanes (ou cerf-volant) Lucioles Lumières Lutte biologique
MMaladies Manger des insectes Mantes (religieuses) Matériel Memoire Metiers sur les insectes Migrations Mille-pattes Mites Mouches & moucherons Moustiques
NNichoirs à insectes Nouvelle catégorie
PPapillons Perce-oreilles Phasmes Piqûres & morsures Piscines Poissons d'argent Police Pollutions Poux Processionnaires Protection des insectes Pucerons Puces Punaises
RRecords Reproduction Respiration Rôles des insectes
SSauterelles Scarabées Sens Sol
TTaons Ténébrions ou vers de farine Termites Textiles Thuyas Tiques (arachnides - acariens)
VVers de terre Vers luisants
Retour en haut de page
02/09/2014
Réunion pédagogique Opie - enseignants - 24/09/14
25/06/2014
Une nouvelle clé d'identification pour le Spipoll
25/06/2014
Congrès européen d’Odonatologie (ECOO 2014), du 7 au 10 juillet 2014.
25/06/2014
L'Opie à France Miniature