Comment lutter contre

Comment lutter contre

Cette FAQ rassemble les réponses à plusieurs centaines de questions sur les insectes (et, ponctuellement, d'autres invertébrés) qui ont été posées à l'OPIE par ses adhérents et les internautes.

NetPilote création de site internet comité d'entreprise experts en sites dynamiques.

mardi 12 novembre 2019

Une question sur les insectes ?
La foire aux questions de l'Opie

Cette FAQ rassemble les réponses à plusieurs centaines de questions sur les insectes (et, ponctuellement, d'autres invertébrés) qui ont été posées à l'Opie par ses adhérents et les internautes sur la première version de notre site web. Remise à jour, elle vous permet à nouveau de nombreuses lectures et découvertes instructives ! Elle continuera d'être alimentée à partir d'un stock de questions/réponses accumulées au cours de ces dernières années. Alors si vous ne trouvez pas tout de suite, patientez et feuilletez nos pages : votre réponse s'y trouve peut-être déjà !

Retour en haut de page
Comment lutter contre les petites bêtes qui...

...grignotent les textiles ?

Les ennemis des textiles sont assez nombreux à vouloir grignoter nos pulls, nos tapies ou nos tapisseries...
Parmi ces insectes, il y a les fameuses mites, ou teignes, qui sont des papillons dont les chenilles mangent des éléments d’origine animale, comme les poils de moutons de nos pulls en laine. Mais il y en a d’autres qui s’attaquent aux colles, aux fourrures et même au vieux cuir.
Il y a également des petits coléoptères qui peuvent faire des ravages, surtout dans les musées en dévorant les fourrures, les plumes ou les collections d’animaux naturalisés, dont les insectes en collection ! Parmi les plus « célèbres » il y a les Anthrènes.

Ces animaux viennent souvent directement de l’extérieur, souvent en provenance d’un nid d’oiseau (pigeons, moineaux, hirondelles...) où d’un cadavre de souris, par exemple. Il faudra veiller à supprimer ces foyers d’infestation.

La lumière fait fuir la plupart des mites, mais pas les anthrènes, et il est donc « normal » que les textiles stockés dans des lieux sombres soient particulièrement menacés. Dans ce cas, en les battant, en les aspirant et en les brossant régulièrement on éliminera les œufs et les larves.

Il est rappelé ici que les insectes rongeant la laine ont besoin d’un complément alimentaire qu’ils trouvent dans la sueur de nos vêtements. Ainsi, des textiles impeccablement propres n’ont presque aucune chance de se faire attaquer surtout si, après leur nettoyage, ils sont placés dans une housse étanche.

La chaleur détruit ces insectes, il est donc aussi recommandé de repasser les textiles avant de les stocker.

Le froid les détruit également. Un moyen efficace est donc de placer les textiles dans une housse étanche pendant environ une semaine à –20° C dans un congélateur. Avant de rouvrir la housse, laissez la revenir à température ambiante.

Enfin, les insecticides tuant ces insectes sont nombreux dans le commerce. Certains textiles sont même traités à l’usine. Cependant, il est préférable de privilégier les produits « naturels », car si vous ouvrez votre placard tous les jours il n’est pas très sain de renifler un insecticide chaque matin. De plus, s’il y a trop de ventilation le produit ne sera pas très efficace. Vérifiez plutôt qu’il n’y a pas trop de recoins dans votre placard, de fissures, susceptibles d’accueillir des larves.

A propos du mot "mite" : Parlez-vous entomo ? : Mite, par Alain Fraval, Insectes n°140, 2006(1).

[Réponse mise à jour le 3 mars 2009]

Retour en haut de page
TEXTILES

Comment lutter contre les petites bêtes qui grignotent les textiles ?

Retour en haut de page
Index
AAbeille domestique (ou abeille sociale) Abeilles en général Abeilles solitaires Acariens (arachnides) Ailes Antennes Aoûtats (arachnide - acarien) Arabis Araignées (arachnides)
BBêtes d'orages Bio-indicateurs Blattes (ou cafards) Bourdons
CCapricornes Carabes Cetoine Chants d'insectes Charançons Chenilles Cigales Classification Coccinelles Coléoptères Colibri Collections d'insectes Collemboles Communication Courtilière (ou taupe-grillon) Cousins Crachat de coucou Criquets Cuisines
DDéserts Développements Doryphores Dytique
EElevages d'insectes Elevages d'insectes (chauffage) Escargots & limaces (mollusques)
FFourmis Frelons
GGaz ! Gendarme, soldat, cherche-midi, ... Généralités Géraniums Gerris ou "araignée d'eau" Grillons Guadeloupe Guêpes
HHanneton Hibernation
IImportations Insectes aquatiques Insectes du bois Insectes en général Insectes sociaux Invasions
JJardins
LLait Libellules Lucanes (ou cerf-volant) Lucioles Lumières Lutte biologique
MMaladies Manger des insectes Mantes (religieuses) Matériel Memoire Metiers sur les insectes Migrations Mille-pattes Mites Mouches & moucherons Moustiques
NNichoirs à insectes Nouvelle catégorie
PPapillons Perce-oreilles Phasmes Piqûres & morsures Piscines Poissons d'argent Police Pollutions Poux Processionnaires Protection des insectes Pucerons Puces Punaises
RRecords Reproduction Respiration Rôles des insectes
SSauterelles Scarabées Sens Sol
TTaons Ténébrions ou vers de farine Termites Textiles Thuyas Tiques (arachnides - acariens)
VVers de terre Vers luisants
Retour en haut de page