GO


OPIE
BP 30
78041 GUYANCOURT cedex

Facebook

Twitter
 

: 01 30 44 13 43
: 01 30 43 64 59
: opie@insectes.org

 


Venir nous voir...

 

Accueil > Élevages d´insectes > Élevages faciles > Élevage de grillons
EXEMPLE D'UN ÉLEVAGE FACILE : les grillons
[ zoom ]

Deux espèces de grillons sont élevées à l’OPIE : le Grillon domestique et le Grillon provençal.

Avoir le « chant » des grillons à domicile, c’est possible ! En effet, rien n’est plus facile car ces animaux sont peu exigeants. En France, il existe une vingtaine d’espèces de grillons qui sont plutôt des animaux vivant au sol, sous les feuilles, dans des terriers et parfois dans les grottes. Le « chant » des grillons est réservé aux mâles qui frottent leurs élytres (petites ailes dures) entre elles. Mais ils ne peuvent le faire que lorsqu’ils sont adultes car les ailes n’existent pas chez les jeunes insectes. Le « chant » sert à communiquer : lorsqu’il est fort c’est pour marquer le territoire ou impressionner un rival et lorsqu’ils est faible c’est pour séduire une femelle.

Deux espèces de grillons sont élevées à l’OPIE : le Grillon domestique ( Acheta domestica ) et le Grillon provençal ( Gryllus bimaculatus ). Le premier s’appelle « domestique » car il vit dans les habitations à l’abri du froid de notre climat ! Et oui, il est originaire des déserts d’Asie et, embarqué par hasard sur les bateaux de marchandises, est arrivé en Europe il y a très longtemps. Depuis, il vit, surtout l’hiver, dans nos maisons, nos hangars et même dans le métro parisien !
L’autre vit en Provence et autour de la Méditerranée. Il est plus gros et, contrairement à beaucoup de grillons, ne creuse pas de terrier. Il s’abrite sous les pierres ou les écorces et « chante » fort pour marquer son territoire.

Voici une vidéo où on vous explique (presque) tout !

 

 

Retour en haut de page
Durées de vie dans des conditions optimales
[ zoom ]
Le Grillon provençal
- incubation de l’œuf : 9 à 12 jours
- du jeune à l’adulte : 1,5 à 3 mois
- adulte : 2 à 3 mois
- Total maxi : 6 mois

Le Grillon domestique
- incubation de l’œuf : 10 à 13 jours
- du jeune à l’adulte : 2 à 2,5 mois
- adulte : 2 à 3 mois
- Total maxi : 5-6 mois
Retour en haut de page
Matériel nécessaire (voir photo)
- un vivarium d’environ 30 cm de longueur
- un abri type boîte d’œufs
- un petit récipient rempli de terreau humide pour la ponte
- une coupelle avec du coton pour l’eau
- une coupelle pour la nourriture
- nourriture larves et adultes : fruits, salade, croquettes, aliments pour poissons, etc.
Retour en haut de page
INTERETS DES ELEVAGES DE GRILLONS
- Animaux plein de vie et toujours en activité.
- Les adultes vivent relativement longtemps.
- Les jeunes ressemblent aux adultes et ont les mêmes besoins.
- Pour grandir, les jeunes muent et l’on peut observer ces mues.
- Ils ne volent pas et n’ont pas besoin d’un grand espace.
- Toutes les étapes de la vie sont facilement observables
Retour en haut de page
Particularités pour réaliser des observations et expériences
- Stridulations : c’est le « chant » produit par le frottement des élytres des mâles entre elles.
- Communication : c’est avec leur « chant » que les grillons communiquent entre eux.
- Ovipositeur : c’est la longue « tige » que la femelle porte à l’arrière du corps et qui lui sert à pondre ses œufs dans le terreau.
- Orifice tympaniques : ce sont les « oreilles » des grillons qui sont placées sur leurs pattes avant !
- Saut : même s’ils ne sautent pas très loin, les grillons ont de grosses pattes arrières pleines de muscles pour faciliter leurs déplacements ou échapper à un prédateur.
- Odorat : les insectes captent les odeurs avec leurs antennes. Chez les grillons, elles sont très longues et leurs yeux sont petits, ce qui signifie qu’ils privilégient l’odorat à la vue et leurs antennes sont toujours en mouvement.
- Dimorphisme sexuel : c’est la différence entre les mâles et les femelles. Les femelles ont un ovipositeur et les mâles des ailes plus coriaces (élytres) qu’ils frottent pour striduler.
- Ailes : avec la maturité sexuelle, elles sont absentes chez les larves.
- Parade nuptiale : pour séduire la femelle, les mâles « chantent » doucement et tournent autour de la femelle avant de se glisser sous elle à reculons pour l’accouplement.
- Développement direct : c’est-à-dire que les jeunes ressemblent aux adultes et que leur aspect général ne change pas au cours du développement. Seules les ailes apparaissent à la dernière mue, lorsqu’ils deviennent adultes.
Retour en haut de page
24/10/2014
Un nouvel outil d'identification pour le Spipoll
02/09/2014
Réunion pédagogique Opie - enseignants - 24/09/14
26/03/2014
Plaquette PNA Maculinea
30/01/2014
Formations sur les insectes | catalogue 2014